Protester pour Dieu, protester pour l'Homme

A quoi faut-il résister ?

Consistoire Rhône-Provence

Thèses formulées à la rencontre du 11 octobre 2014 à Grans

Deux groupes se sont penchés sur cette question.

Thèse du groupe 1 :

  • Au Nom de l’Evangile , nous disons
  • non à la désespérance
  • non à l’exploitation de l’être humain
  • non à l’économie qui réduit l’humain à l’état de marchandise
  • non à la tolérance de l’intolérable
  • non au rejet de celui qui est différent
  • non aux fondamentalismes et radicalismes en tout genre

Nous pouvons résister en témoignant individuellement et collectivement en sortant de nos temples

 

Thèse du groupe 2 :

Au nom de l’Evangile, nous croyons que nous devons résister :

  • au racisme
  • à la marchandisation de l’être humain
  • à la haine de l’autre, qui est différent
  • à toute forme de violence
  • à la marginalisation de Dieu dans la société, à l’interdiction de parler de Dieu
  • à la laïcité mal comprise
  • aux intégrismes, quel que soit leurs courants de pensée ou de religion

Nous croyons que résister nous engage à des actes solidaires et responsables, individuels ou collectifs, comme par exemple :

  • Etre plus à l’écoute de l’autre pour comprendre sa différence
  • Effectuer des achats solidaires et responsables (ex : refuser d’ acheter un vêtement fabriqué  par de la main d’œuvre enfantine)
  • Militer à l’ACAT, à la CIMADE
  • Rencontrer des personnes marginalisées (Centre de détention, restos du cœur…)
  • Communiquer entre nous et adopter un regard critique sur l’information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Partagez sur les réseaux sociaux