Protester pour Dieu, protester pour l'Homme

Regards critiques sur l’économie à la lumière de l’Evangile

Consistoire Rhône-Provence

Thèses formulées à la rencontre du 11 octobre à Grans

Deux groupes se sont penchés sur ce sujet

Thèse du groupe 1 :

La parole du Christ, qui se résume en l’appel à l’amour fraternel, concerne toutes les réalités de la vie, donc aussi l’économie.

Cet enseignement doit nous amener à réfléchir sur des formes d’économie dans lesquelles cet amour fraternel soit le moteur. C’est pourquoi cette réflexion aboutit à une critique sévère du système économique qui domine notre époque ; économie fondée en particulier sur la croyance en l’effet toujours bénéfique de la concurrence entre êtres poursuivant leurs intérêts propres de façon égoïste. Ainsi cette croyance « fixe » les hommes dans leur égoïsme, là où le Christ nous appelle à un dépassement de notre égoïsme.

 

Thèse du groupe 2 :

A la lumière de l’Evangile nous devons démasquer les présupposés philosophiques et soi-disant scientifiques du système économique qui domine à notre époque :

  •  toute puissance du marché,
  •  valorisation de la concurrence,
  • éloge de la convoitise et de l’égoïsme,
  • hyper valorisation du mérite.

Ce n’est qu’à cette condition-là que nous pourrons devenir acteur de notre devenir, au lieu de simplement subir ce qui se présente comme fatalité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Partagez sur les réseaux sociaux