Protester pour Dieu, protester pour l'Homme

« Tu n’auras pas d’autres dieux que moi! »

Rassemblement régional à Marmande le 11 octobre 2014

Quels sont les dieux vénérés aujourd’hui?

 

Technique : Discussion en petits groupes et affichage des réflexions.

Nombre de participants : 40

Temps : 1h05

Matériel :
– Papiers A4 de différentes couleurs ;
– 10 stylos feutres ;
– 10 tubes de colle ;
– mur ou grille (pour afficher)

Déroulement :
ETAPE 1 (15mn)
Sur une table N°1 sont posées des cartes faces cachées, avec une des questions ci-dessous :
Dans la société (et parfois dans ma vie), et à la place du Dieu de Jésus-Christ…
qui parle ? quelle(s) parole(s) a un effet sur ma vie ?
qui est célébré ? à quelle(s) « célébration(s) » je participe ?
qui a la gloire ? à qui, à quoi je donne le plus de poids dans ma vie ?
qui est fort ? quelle(s) force(s) me protège le plus ?
qui est amour ? de quel amour je vis le plus, avec qui ?
qui est père ? qui tient le plus la place du père dans ma vie ?
qui est créateur ? de qui suis-je la créature ?
qui est parfait ? quels modèles m’attirent le plus, dans quel domaine ?
qui est juste ? dans quel(s) domaine(s), je cherche à être juste ?
qui connait ? qu’est-ce que je cherche le plus comme connaissance, qu’est-ce que j’en fais ?
qui sauve ? qui peut me sauver, de quoi ?
qui règne ? qui dirige le plus ma vie ?
qui sert ? de qui suis-je le plus au service ?
qui est puissant ? quelle puissance agit le plus sur moi ?
qui brille, par quoi suis-je le plus attiré ?

Demander aux participants de se mettre par 4 et de tirer une question.
Chacun répond personnellement devant les autres en 1 ou 2 minutes. Tous écoutent ; pas de réaction, de question ou de débat jusqu’à ce que les 4 aient partagé les réponses ou les réflexions.
Chacun marque sa réponse sur un papier, le nom ou le titre de la réponse (ex. pour la question « qui parle et a un effet sur ma vie ? » – la réponse que j’ai faite et que j’écris : les médias)
Puis questions, réactions et discussion pendant 10 minutes

ETAPE 2 (20 mn)
Reprenez les papiers et pour chacun, voici trois questions pour approfondir la discussion
Luther a écrit : « Là où ton cœur est attaché, là est ton dieu »
Vis-à-vis de votre réponse :
• Est-ce que je mets ma confiance en lui ?
• A quel moment, je suis dépendant de lui ?
• A quel moment, je me soumets à lui ?
(ex : les médias…)

Etape 3 (30 mn)
Distribution du texte de Jean 15,11-17. Lecture par petits groupes.
A la lecture, chacun retient un verset, un mot qui dit quelque chose de sa relation à Dieu et le dit aux autres à la fin de la lecture.
Le groupe relève ce qui est dit de la relation des disciples à Jésus, puis de la relation à Dieu et enfin de la relation entre les disciples.
Avez-vous l’impression de vivre ce type de relation, avec qui ?

Etape 4 : 30 mn
Demander aux participants quels faux dieux ils ont repérés.
Ensuite, en choisir un et remplir une ou plusieurs feuilles A3 (voir annexe ci-dessous)
Chaque réponse pourra être écrite sur un papier de couleur différente pour chaque case (les cases : Le nom du faux dieu, son portrait, son rôle et le lieu où il intervient, comment rester libre, un verset que je retiens, une remarque…)
Finir en formulant une thèse.

Le 11 octobre à Marmande, voici les faux dieux découverts et les thèses exprimées :
1) La peur : Finalement, c’est elle qui guide tous nos choix dans tous les domaines (travail, argent, famille, éducation, église…
Thèse : retrouver la confiance à laquelle nous invite le Christ : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé » (Jean 15,7)

2) Hyper-consommation et diktat de la publicité (« Parce que je le vaux bien ») : Comment rester libre ? Modération, analyse des besoins, des comportements de consommateurs, solution de remplacement : au lieu d’acheter des produits, ne puis-je pas les faire moi-même ? Partage et solidarité. Lire la Bible pour prendre de la distance, revenir texte, cultiver les relations aux autres : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6,33). Résister : « parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu. » Galates 4,6-7 !
– Thèse : Produire des liens sociaux pour le partage et la solidarité.

3) La technique (internet, médias…) et la sacralisation de la science : Comment s’en détacher (les 4 D : débrancher, discerner, demeurer = davantage de temps libre pour le Christ, les autres…) : conserver son libre arbitre, prendre du recul (pause, vacances…) ; utiliser juste ce qui est vraiment nécessaire ; privilégier les liens directs ; partager le pain. Rester libre par la réflexion, l’esprit critique, la connaissance (instruction). Savoir rester humble (on ne peut pas tout comprendre), honnête intellectuellement et reconnaître la pluralité des approches et des solutions forcément partielles.
Thèse : La technique ne peut être une solution à tous les besoins. Elle doit rester au service de l’humain et non l’inverse : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat » (Marc 2,27). Technique et science doivent être utilisées avec discernement.

Fichier(s) attaché(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Partagez sur les réseaux sociaux