Protester pour Dieu, protester pour l'Homme

Un Royaume de Vérité

Retour à toutes les actions

Jean 18.33-37

Dans nos textes de ce jour, il y a comme une juxtaposition de mondes parallèles …un peu comme ces univers fantastiques dont nos jeunes sont très fan. Dans Daniel et l’Apocalypse, nous sommes dans le domaine des songes et des visions …prophéties, prémonitions ou hallucinations tout cela est considéré comme bien futile à notre époque où tout doit être démontré selon les lois scientifiques cartésiennes pour en prouver la valeur, la réalité ou la véracité. Et pourtant …dans l’univers biblique le récit des visions de Jean et des prophètes, sont considérées, bien au contraire, comme apocalyptique c’est-à-dire : révélatrice… en sommes preuves d’une réalité, d’une vérité dévoilée !

Puis dans l’évangile de Jean, on se trouve dans un face à face de trois mondes : d’une part, l’empire du pouvoir, des dominateurs qu’est l’occupation romaine, d’autre part, Israël, peuple « élu » et déchu, qui tente de sauver la face en se sectarisant sous l’emprise des pharisiens et saducéens, et quelque part ailleurs et représenté par un seul homme, un mystérieux Royaume dont Jésus se dit roi. Personne ne semble alors le connaître, ce Royaume, et c’est pourtant ce dernier que Jésus va qualifier de « vérité ».

Entre Pilate et lui, naît un jeu de frontières. Pilate s’adresse au début avec la hauteur du pouvoir, se montrant condescendant vis-à-vis de ces embrouilles de statut et d’influences religieuses qui régissent la société juive… ». « Je ne suis pas Juif, moi ! Qu’est-ce que j’en sais ? » Mais Jésus le surprend : non, il n’est pas non plus le roi des juifs, mais son Royaume est tout autre, « pas de ce monde » …ce monde où, du coup Pilate, l’empire et les pharisiens se retrouvent réunis. Triste roi sans royaume, Jésus est à ce moment-là complètement seul, face à un monde de violence, de haine, de mensonge et de mort. Un monde d’enfermement où l’on piège les consciences par des discours de peur qui fanatisent et hypnotisent, avalisant l’homme à l’état de marionnette. Les pharisiens ont peur, peur de perdre leur pouvoir, peur aussi du jugement et de la véracité des paroles de Jésus…Pilate lui aussi, a peur, peur d’un soulèvement populaire, mais peut-être surtout de ce Jésus dont il perçoit une présence et une force encore jamais rencontrée, une force qui ne peut se combattre ni avec des armes, ni avec la justice des hommes. Une force qui le désarçonne, le déstabilise et le dépasse, lui qui représente César le maître du monde… ou du moins, de ce monde !

Aujourd’hui, une telle déclaration dans un commissariat, ferait sourire. Encore un utopiste rêvant d’un monde imaginaire… Plus grave, ce sont ces fous dangereux qui font miroiter des paradis terrestres à des jeunes en dérive pour exploiter les crédules en bombes vivantes…!

Et nous, vu de l’extérieur, que proposons-nous de plus ? De plus que le rêve commun d’un monde nouveau où l’homme deviendrait tout à coup sage !

Ce Royaume dont Jésus se dit roi est-il un rêve d’exaltés, une utopie de braves gens, ou un futur lointain et hypothétique ? Et en attendant, il faut bien être réaliste, regarder les choses en face et vivre dans le monde réel. Justement, Jésus nous dit que son Royaume est précisément le Royaume de Vérité. Qu’elle est alors cette vérité et qu’est-ce que la vérité tout simplement ?… On peut évidemment élucider la question sous prétexte qu’elle personnelle et bien trop complexe, comme Pilate. Plutôt que de se laisser remettre en cause, ou d’ouvrir les yeux sur une évidence que notre logique refuse comme vérité, on joue les incompétents … « je ne suis pas expert … », « je ne suis pas spécialiste ». Dans notre société moderne où tout est basé sur le profit, on apprend très vite à être plus rusé, à convaincre mieux : convaincre que son produit est le seul vrai, tout en sachant que ce n’est pas la vérité. En conséquence, on se méfie de plus en plus de tout et de tous, et on baigne dans un monde de duperie, de soupçons, de rancœur et de malveillance et la vérité n’est plus qu’une quête abstraite ou philosophique. Certes, le Royaume de Dieu n’est pas de ce monde…mais est-il pour autant qu’une idée, qu’un espoir lointain ?

Je ne le crois pas : le Royaume de vérité est et demeure depuis toujours et pour l’éternité. Il est là pour ceux qui le vivent, « ceux qui sont dans la vérité et écoute la voix du Christ- Verbe ». Lorsque Jésus décrit le Royaume à ses disciples qui sont tout aussi perplexes que Pilate, il ne fait pas allusion à un paradis perdu ou tous les méchant seraient exterminés et où l’on vivrait pénard entre nous ; les gens bien, les élus. Non il parle de situation de tous les jours : une femme ayant perdu sa pièce, un berger qui retrouve sa brebis perdue ou une graine de moutarde qui devient arbre. En fait, tout le long de son ministère, Jésus s’emploie à ouvrir les yeux de ses disciples sur le Royaume ; car il est là et bien là tout autour de nous, ici et maintenant et depuis toujours. Il suffit de changer notre regard sur le monde pour y découvrir la vérité du Royaume en devenir, en construction.

Oui, ce Royaume est un monde de stabilité, de fiabilité et de confiance …comme nous le trouvons décrit dans l’Ancien testament : « Là où amour et vérité se rencontrent, où justice et paix s’embrassent…la vérité germera de la terre. » Dieu fait alliance avec son peuple et fonde son royaume sur la confiance en celui qui est, qui était et qui sera. C’est là notre vision par la foi.

Oui, ce Royaume est un monde d’amour, de tolérance, de pardon et de charité… Comme nous le trouvons vécu dans l’Evangile : « Aimez-vous les uns les autres …» et l’on verra que vous êtes nés de Dieu, mes disciples, des citoyens de mon Royaume. Dieu refait alliance avec son peuple en lui donnant sa Parole en chair et en os et refonde son royaume sur l’amour inconditionnel. C’est là notre vision par l’amour.

Oui ce Royaume est un monde de joie et d’espérance…. comme nous le lisons dans les actes et le voyons autour de nous depuis des générations d’hommes de bonne volonté qui s’appliquent à être le sel de la terre et lumière du monde et « vivre en Esprit et en Vérité ». Dieu fait alliance encore avec son peuple en lui donnant son Esprit pour devenir témoins de la vérité. C’est là notre vision par l’Espérance.

Alors, par ce regard, nous verrons dans ce monde si inquiétant, violent et désespérant, la révélation du Royaume de Christ-roi et nous ne serons pas contaminés par la peur, la haine et la mort.

Je m’arrête ici en rappelant le témoignage poignant d’un artisan du Royaume…je ne sais s’il en a conscience… est-il croyant ? Surement il croit à la beauté des choses et des sentiments… Souvenons-nous d’Antoine Leiris …

Infos pratiques

Partagez sur les réseaux sociaux