Protester pour Dieu, protester pour l'Homme

La relation à la terre

Église Unie de Dunkerque

1 – La notion de « domination de la terre », qui l’exploite sans limites, doit être complétée par l’appel de Dieu dans Genèse 2 à « garder le jardin », c’est à dire à le protéger, le soigner, le guérir. Cela passe par le « ministère de la réconciliation » de l’homme avec la nature, pour une vie en harmonie.

2 – Pour combattre les sentiments de désespérance et d’impuissance qui se développent, nourrissons-nous de l' »espérance » (2 Corinthiens) que l’Esprit de Dieu met en nous. Qu’il nous conduise à assumer nos responsabilités en vue de restaurer l’héritage naturel reçu gratuitement. Faisons fructifier cet héritage pour rendre l’avenir de l’humanité possible.

3 – Utilisons nos communautés (protestantes) pour sensibiliser, éduquer nos membres, nos enfants, pour transmettre cet esprit de combat pour la survie de notre humanité. « Protestons », affirmons avec force notre engagement autour de nous. Partageons-le concrètement avec d’autres mouvements de protection de l’environnement.

Fichier(s) attaché(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Partagez sur les réseaux sociaux