Protester pour Dieu, protester pour l'Homme

Le jugement dernier ne fait plus peur ? Tant mieux ! Mais quels sont les jugements qui brisent ou qui paralysent aujourd’hui ?

Eglise de Tours et Touraine

> La peur de la différence et de l’inconnu entraînent un repli sur soi.

> Ce qui brise c’est l’intolérance, l’égoïsme, la discrimination.

> Nos convictions nous empêchent de voir l’autre.

> Juger c’est manquer d’humilité : l’homme se sent tout-puissant avec ses connaissances scientifiques, il se prend pour Dieu.

> Dans une société laïque, il est difficile pour les jeunes de s’affirmer croyants…

> La société est culpabilisante et normative, par exemple dans le cadre scolaire pour parents et enfants.

> Aujourd’hui les jugements viennent aussi plus de l’intérieur (on se méjuge soi-même).

> La peur de l’enfer a-t-elle disparue ? Le poids de la culpabilité, la très mauvaise image de soi, y ressemblent. Parfois c’est l’enfer sur terre.

 

Mais…

> … la religion nous entraîne à la rencontre et à l’amour du prochain.

> … respect de soi avec le Christ, car Dieu nous aime tel que nous sommes.

>  … le Christ ne nous enferme pas dans nos actes.

> … le texte biblique donne une extériorité du regard qui permet de sortir du jugement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Partagez sur les réseaux sociaux